L’UNESCO et NETFLIX à la recherche de jeunes réalisateurs africains

L’UNESCO et NETFLIX à la recherche de jeunes réalisateurs africains
By Actualités, Arts visuels
Oct 15

L’UNESCO et NETFLIX à la recherche de jeunes réalisateurs africains

Netflix vient de lancer, en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), un concours inédit de courts métrages intitulé « African Folktales, Reimagined » (Contes populaires africains réinventés), à l’endroit des cinéastes émergents de toute l’Afrique subsaharienne. Cette initiative vise notamment à faire découvrir les cinéastes émergents de la région et à leur donner une visibilité mondiale via la plateforme de Netflix.

« Il est important que l’industrie du cinéma agisse pour que les voix de l’Afrique soient entendues, en soutenant l’émergence d’expressions culturelles diverses, en mettant en avant de nouvelles idées et émotions, et en permettant la contribution des créateurs au dialogue mondial pour la paix, la culture et le développement »

a déclaré Audrey Azoulay (photo), directrice générale de l’UNESCO.

75 000 $ pour créer un court métrage

Les six gagnants et gagnantes de ce concours recevront 25 000 dollars à titre personnel et bénéficieront d’une formation ainsi que d’un encadrement par des spécialistes de l’industrie.

Les cinéastes recevront en outre un budget de 75 000 dollars pour créer, filmer et produire leurs courts métrages qui seront diffusés sur Netflix en 2022, a précisé jeudi l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), dans un communiqué.

Les personnes aspirant à participer au concours – ouvert jusqu’au 14 novembre – doivent notamment être âgées de 18 à 35 ans, vivre et être originaires d’un pays d’Afrique subsaharienne et avoir au minimum deux ans (et au maximum cinq ans) d’expérience professionnelle dans l’industrie audiovisuelle.

Leave your Comment

Recent Posts

Primud : Tout est à refaire
Primud : Tout est à refaire
novembre 19, 2021
Ce qu’il faut retenir du Primud 2021
Ce qu’il faut retenir du Primud 2021
novembre 18, 2021
Kephale X Obou : Quand le vêtement se fait œuvre d’art
Kephale X Obou : Quand le vêtement se fait œuvre d’art
novembre 11, 2021