Les cultes ancestraux en côte d’ivoire 2 : le culte Bégan

Les cultes ancestraux en côte d’ivoire 2 : le culte Bégan
By Tradition
Mar 18

Les cultes ancestraux en côte d’ivoire 2 : le culte Bégan

Nous poursuivons cette série relative aux cultes ancestraux ivoiriens avec le culte Bégan.

Par Murielle Celianthe

Aire géographique du culte bégan

C’est Bégansou, village situé non loin de Bocanda qui abrite le lac bégan, objet de culte. Le village est habité par les Agba-blonou, un sous groupe du peuple baoulé.

Les préparatifs à la cérémonie

Comme pour tout culte, des étapes précèdent le jour J.
Pour ce qui du culte Bégan, une réunion est organisée avec les plus anciens du village et les représentants des villages voisins (hommes et femmes) dans le but d’arrêter une date. Au cours de cette rencontre qui commence en début d’après-midi et s’étend jusque dans la nuit, des consultations se font. Toutefois les libations et sacrifices ne peuvent se faire après le coucher du soleil.
Et une fois la date arrêtée, l’information est portée partout dans la contrée par des émissaires.

A quelques jours de la date choisie pour le culte, le prête qui est le représentant du culte fait des consultations divinatoires aux adeptes du dieu bégan. Ces consultations ont pour but de révéler ce qui est caché notamment les souillures.
Par ailleurs, toute la semaine qui précède la cérémonie, le prêtre est soumis à des exigences: abstinence sexuelle, interdiction de consommer la nourriture cuisinée par une femme ayant ses menstrues…

Le jour du culte

Le culte a lieu un vendredi. Ce jour là le prête se lève très tôt et fait des libations avec de l’eau de pluie et de l’alcool.
Une fois les adeptes du culte réunis dans sa cour, le prêtre dirige la foule vers le lac bégan. Pendant le trajet chants et témoignages sont donnés en l’honneur du dieu bégan.

Une fois au lac, le prêtre qui a pour seul vêtement un Nankanfian ( pagne baoulé) entre dans l’eau, il chante la gloire du bégan, puis un silence s’installe. Quelques minutes après il reprend en appelant le dieu ( Bégan ehhhhhh×3).
A la suite de cela, il se met en transe et prononce une litanie au dieu bégan. Plusieurs rituels sont faits en l’occurrence le baptême des adeptes du bégan qui entrent eux aussi dans le lac.

Après ces rituels, plusieurs sacrifices sont faits notamment l’immolation des victimes (animaux). La position de la victime après sa mort ou le temps qu’elle a pris pour mourir compte pour savoir si le sacrifice a été accepté par le dieu bégan.

Clôture de la cérémonie

La fin du culte est marquée par une grande cérémonie au cours de laquelle on déguste tous les animaux qui ont été sacrifiés.

Leave your Comment

Recent Posts

La marche de feu à l’Institut français
La marche de feu à l’Institut français
mai 25, 2021
Pathé’O : 50 ans de renom dans la mode africaine
Pathé’O : 50 ans de renom dans la mode africaine
mai 20, 2021
Zouglou Comedy : le premier spectacle zouglou dans un contexte théâtral
Zouglou Comedy : le premier spectacle zouglou dans un contexte théâtral
mai 18, 2021