Christian Guehi, lauréat du Prix No’o Cultures de la Critique d’Art en Afrique

Christian Guehi, lauréat du Prix No’o Cultures de la Critique d’Art en Afrique
By Communication, Uncategorized
Oct 05

Christian Guehi, lauréat du Prix No’o Cultures de la Critique d’Art en Afrique

Le Grand jury de la 2e édition du Prix NO’O Cultures de la Critique d’Art en Afrique a consacré le journaliste culturel et critique d’art ivoirien, Christian Guehi lauréat 2021, pour sa critique de l’album Praefatio de la chanteuse congolaise Céline Banza prix Rfi 2019. 

Pour cette édition sa critique a été plébiscitée par le jury composé, cette année, de Joseph Owona Ntsama (Cameroun), Leilla Assas (Algérie) et Lamine BA (Sénégal) qui ont statué sur une vingtaine de candidatures sélectionnées en Afrique. L’information a été donnée le 1er octobre 2021, par l’Agence panafricaine d’ingénierie Culturelle (APIC), structure organisatrice de ce prix africain.

C’est avec beaucoup de joie et de reconnaissance au Seigneur que j’ai accueilli l’information de ce prix. C’est une fierté pour ma famille, la presse culturelle et pour toute la Côte d’Ivoire. Ce prix vient également à point nommé pour soutenir l’Organisation Professionnelle des Critiques d’Art de Côte d’Ivoire (OPCA-CI) que nous sommes en train de mettre en place. Ce prix, je le dédie à feu Amobé Mévégué, qui nous a quittés récemment. C’est auprès de lui que j’ai véritablement appris. Ce prix lui appartient.

Le lauréat a tenu à exprimer sa reconnaissance pour ce prix
Christian Guehi, lauréat du Prix No’o Cultures de la Critique d’Art en Afrique

Pour lui, ce prix vient corroborer tant d’efforts et le conforter en lui donnant désormais une place de choix pour ses projets futurs pour la promotion des arts et de la culture par les médias, l’éducation artistique du public et la formation à la critique d’art et aux journalisme culturel. 

Spécialiste des questions de promotion des arts et de la culture par les médias, diplômé de l’Université Senghor à Alexandrie en Egypte et des Écoles de journalisme (ISTC-Polytechnique) et d’arts d’Abidjan (INSAAC), le lauréat est auteur des travaux de recherche sur L’impact du journalisme culturel et de la critique d’art sur la consommation culturelle; et  sur L’exercice du métier de journalisme culturel en Côte d’Ivoire : réalité et perspectives.

Les prix seront remis à Yaoundé au Cameroun, à l’occasion de la 2e édition de la semaine panafricaine de la Critique d’art du 22 au 28 novembre 2021, sous le thème « L’art africain à l’épreuve de la critique d’ici et d’ailleurs ».

Rappelons que la première édition 2020 consacrée au Cinéma a été remportée par le Marocain Cherqui Ameur.

Leave your Comment

Recent Posts

Primud : Tout est à refaire
Primud : Tout est à refaire
novembre 19, 2021
Ce qu’il faut retenir du Primud 2021
Ce qu’il faut retenir du Primud 2021
novembre 18, 2021
Kephale X Obou : Quand le vêtement se fait œuvre d’art
Kephale X Obou : Quand le vêtement se fait œuvre d’art
novembre 11, 2021